Archives pour la catégorie Ecommerce

Créer une boutique en ligne : Où vendre?

 season-1985856_1280 Pixabay by rawpixel

Lors du précédent billet où je présentais cette série “Créer une boutique en ligne” (série qui documentera l’expérience que je suis en train de mener), j’ai relevé que pour qu’il y ai commerce, il fallait :

  • un lieu de rencontre,
  • un acheteur,
  • un vendeur,
  • un ou des produits,
  • et un prix, fixé ou négocié.

Et j’avais ajouté que dans le cadre du commerce en ligne, le lieu de rencontre est le plus souvent un site web, même comme la montée en puissance des réseaux sociaux fait naturellement de ceux-ci d’autres canaux de vente.

Seulement, lorsque vous êtes un peu curieux, vous constatez que tous les e-commerçants n’ont pas de boutique en ligne à travers un site web propre. En clair, tout ce que vous voyez sur Amazon ou eBay ne vient pas forcément d’eBay ou Amazon. Il y a des commerçants qui utilisent leurs plateformes pour vendre leurs produits.

Amazon ou eBay?

Cette situation m’a laissé perplexe et j’ai voulu en savoir plus. Et là, je me lance dans une recherche tous azimuts par Google. Et à la suite des résultats de recherche, je note un point très important : les plateformes qui drainent du trafic, qui attirent beaucoup de monde aiguisent l’appétit de tous ceux qui veulent vendre en ligne. Cela explique les chiffres astronomiques d’un Google ou d’un Facebook, qui profitent naturellement de leur position dominante pour les ventes aux enchères de publicités.

statistic_id266249_google_-ad-revenue-2001-2016Revenus publicitaires de Google en milliards de dollars. Plus 79 milliards US Dollars  de revenus publicitaires pour Google en 2016. Source : Statista.

Du côté du commerce en ligne, il y a les pendants de Facebook et Google, j’ai nommé Amazon et eBay. Ces deux sites drainent l’essentiel des internautes intéressés par l’acte d’achat. Chaque jour, des milliers d’internautes ressentant un besoin pour un produit ou un service font confiance à ces plateformes. Conséquemment, si vous voulez vendre un produit sur Amazon ou eBay, ils vous offrent un espace, contre espèces sonnantes et trébuchantes.

image La page d’accueil d’AmazonServices dédiée aux e-commerçants

Pour le cas d’Amazon, pour que vos produits soient listés, il vous faudra débourser 39 euros chaque mois hors TVA. Cela n’inclut pas ce qu’il nomme “frais de vente” débité pour chaque article vendu, de même que des “frais de gestion” qui s’appliquent pour le moment uniquement aux livres, musique, vidéo et DVD. Je vous soumets pour exemple une simulation faite par Amazon, pour le cas de la vente d’un livre à “23 € sur Amazon.fr à un client en France avec des frais de livraison 2,99 €. Vous possédez un numéro de TVA ou vous agissez en tant qu’entreprise”. Continuer la lecture de Créer une boutique en ligne : Où vendre? 

Créer une boutique en ligne : La Check-list

business-1869127_640par Pixabay

J’ai décidé de me soumettre à une expérience : lancer une boutique en ligne…ou en termes génériques, faire du commerce en ligne.

Dès que des personnes lisent “e-commerce” ou “commerce en ligne” dans les publications, elles laissent divaguer leur esprit et pensent que c’est au delà de leur compréhension. Ces personnes savent ce qu’est un commerce :

une pratique ou un lieu de rencontre entre un vendeur et un acheteur auquel interviennent un ou des produits donnés à des prix fixés ou négociés.

Cela, tout le monde en sait quelque chose. Dès qu’on place le terme “en ligne” devant “commerce”, peu de personnes ont la présence d’esprit de faire un rapprochement. “En ligne” est trop compliqué, technologique et dépasse leur entendement. Pourtant, rien n’est plus simple qu’un site de vente en ligne, au delà de l’aspect technique qui n’est pas accessible au commun des mortels.

De cette définition, on retient qu’il faut :

  • un lieu de rencontre,
  • un acheteur,
  • un vendeur,
  • un ou des produits,
  • et un prix, fixé ou négocié.

Dans le cadre du commerce en ligne, le lieu de rencontre est le plus souvent un site web, même comme la montée en puissance des réseaux sociaux fait naturellement de ces réseaux sociaux d’autres canaux de vente.

De la même manière que lorsque vous traversez les boutiques physiques où on rivalise d’imagination pour attirer votre regard avec des façades et un intérieur bien conçus, un plan de rangement et de circulation optimisé pour votre expérience d’achat, un confort à l’intérieur de la boutique et autres accessoires, il en est de même avec les boutiques en ligne qui ne doivent pas donner les raisons aux visiteurs de fermer leurs sites web une fois la page ouverte.

De la même manière que les boutiques physiques doivent passer par des annonces publicitaires, des affiches, des encarts dans les magazines spécialisés, les promotions ou soldes pour attirer de potentiels clients, les boutiques en ligne ont aussi les moyens pour attirer de potentiels clients vers leurs vitrines qui sont leurs sites web, comme l’achat de mots clés pour les moteurs de recherche, les bannières publicitaires sur les réseaux sociaux et sites partenaires, le sponsoring d’évènements en ligne, les promotions et soldes en ligne, les codes de réduction et autres.

La seule différence, que les boutiques en ligne ont appris à compenser par d’autres moyens, porte sur la présentation du produit. Pour une boutique physique, le client peut toucher le produit, le sentir, le tester, demander des explications, interagir avec le vendeur ou l’équipe de vente avant de prendre sa décision. Sur un site web, les choses sont plus compliquées. On ne voit pas le produit, on ne le sent pas, on ne le teste pas et difficile d’interagir en temps réel avec un vendeur. Mais avec le temps et nombre d’essais et erreurs, le commerce en ligne a appris à compenser cette interaction avec des moyens comme :

  • la présentation photo sous divers angles du produit, et parfois même une présentation vidéo,
  • une bonne description du produit, avec tous les détails et les caractéristiques techniques, les garanties,
  • la production de guides pour le choix ou l’utilisation d’un produit,
  • un service de chat en ligne, où on peut interagir avec une équipe de vente,
  • Les commentaires et notations de clients présents sur la page de chaque produit,
  • une transparence avec la présentation de la politique de retours, de garanties,…etc.

Continuer la lecture de Créer une boutique en ligne : La Check-list