Comment j’ai choisi l’hébergeur de ce site

 image

Lors de la création de ce blog, je cherchais un hébergeur  WordPress fiable et sûr puisque j’avais déjà expérimenté la version gratuite de WordPress et muni des enseignements (retours d’expérience), je souhaitai m’engager dans une voie solo, avec plus de liberté dans la configuration pour le blog.

Après moult recherches, j’ai opté pour SiteGround comme hébergeur, malgré les recommandations pour BlueHost qu’on retrouve chez plusieurs blogueurs. J’ai choisi d’ignorer ces recommandations et de me concentrer sur les forums et commentaires des lecteurs de ces blogs et sites de recommandations. Je savais pertinemment que les recommandations de nombre de blogueurs étaient intéressées (par l’affiliation) et que le moyen le plus sûr d’avoir une idée des mérites d’un hébergeur était de prendre le temps pour balayer les commentaires d’utilisateurs anonymes et parcourir les forums.  C’est donc au terme de ce processus que j’ai choisi SiteGround. Et ce choix a été judicieux puisque SiteGround vient d’être recommandé officiellement par WordPress. Cela confirme que mon approche de recherche  était fondée, puisque je l’ai faite il y a un an, bien avant la recommandation officielle de WordPress.

Après le choix, je me lance dans la partie tarifaire car j’avais aussi une contrainte de budget. Pour un site personnel qui vise plus à l’expérience qu’au sérieux (ou si vous voulez au gain), ma préoccupation était de minimiser les coûts. Donc je tombe sur ceci :

image

Alors naturellement mon choix se porte sur le plan tarifaire le plus accessible, le “StartUp”…Avec ce plan, j’ai tout ce que j’ai besoin : un site web, un nom de domaine, 10Go, WordPress intégré,…etc.

image

 

Je ne me pose pas de question et je m’engage…Le paiement étant annuel et mon objectif étant la minimisation des dépenses, je désactive tous les autres services extras proposés par SiteGround.

image

Et là, tout content, je me retrouve à 47,40 USD pour toute une année, soit environ 42 euros (cours du 17 Août). Pour un rapport qualité / prix, je l’ai trouvé plutôt bonne affaire.

Près d’un mois après avoir mis en ligne le blog car cela prend moins de 30 minutes une fois le paiement effectué, je reçois un mail de SiteGround qui me propose d’adhérer à leur programme d’affiliation pour gagner de l’argent.

image

En clair, le programme d’affiliation vous permet d’obtenir un gain sur chaque client que vous aurez amené par votre site, vos pages ou vos articles. Par exemple, sur ma page d’accueil, vous verrez cette petite case de recommandation pour SiteGround

image

Si vous cliquez là dessus et que vous poursuivez le processus de création de votre site ou blog jusqu’au paiement effectif, je recevrai une commission suivant le plan tarifaire choisi une fois la période d’essai avec remboursement de 30 jours passés. Si vous testez le service et demandez le remboursement avant les 30 jours d’essai, aucune commission ne sera versée.

Comment savoir que c’est par votre lien que le client a été obtenu? Dès que vous adhérez au programme d’affiliation, vous avez un identifiant unique que vous pouvez accoler à tous vos liens. Grâce à un programme de tracking intégré par SiteGround, vous avez toujours un état correct de vos commissions, même si le client confirme des jours ou des mois après. Cette technologie de suivi est déjà mature et ne souffre d’aucun doute puisque tous les autres sites de commerce qui proposent des programmes d’affiliation sont équipés de cette technologie. Et ce n’est pas seulement les hébergeurs qui proposent cela. L’affiliation est une source de revenus bien établie sur le web.

Ce qui est plus intéressant encore et qui désarçonne tous ceux qui s’aventurent à souscrire à ce programme d’affiliation, c’est de voir les commissions proposées par SiteGround.

image

Pour une vente, SiteGround vous offre 50 USD, plus que ce que vous avez versé. Pour rappel, j’ai versé 47,40 USD. Donc en me battant de toutes mes méninges pour ramener une vente à SiteGround, je couvre les frais versés pour la première année. Si je suis à 10 ventes, SiteGround me verse 75 USD par vente. Si en un mois, je me retrouve avec 50 ventes, SiteGround me reverse près de 125 USD par vente! Près de 3 fois ma souscription annuelle…

Prenons un exemple où sur une année, je ramène 02 ventes à SiteGround par mes liens… On a cette simple comptabilité par l’image ci-bas.

image

D’un premier coup, vous faites l’économie et vous vous dites que cela ne tourne pas rond… A ce rythme là, que gagne SiteGround? Si ceux qui sont amenés font à leur tour pareil? Et je vous rappelle que ce n’est pas seulement SiteGround qui propose cela. Tous les hébergeurs fonctionnent plus ou moins sur ce même format en termes de commissions pour leurs programmes d’affiliation. Si tout le monde fonctionne sur ce modèle, cela veut dire que ça marche et que c’est rentable. Quelle type de stratégie régit donc cette approche?

Pour comprendre cette approche, recourons aux exemples communs. Lorsqu’un artiste doit faire un concert dans une salle de 10 000 places, quelque soit le taux de remplissage de la salle, ce qui doit être dépensé pour que le concert se déroule bien n’est pas lié au taux de remplissage : l’éclairage, la sonorisation, l’équipe de production, la location de la salle, la mise en scène, la publicité …etc. Toutes les charges liées à la production de ce spectacle ne sont pas liées au taux de remplissage. Donc, l’artiste et son équipe ont intérêt à tout faire pour obtenir un taux de remplissage à 100%, que ce soit les tournées dans les radios, les chaines de télévision, les affiches, les jeux-concours,…etc. Dans ces conditions, même les jeux-concours et les places gratuites offertes relèvent de la promotion. Ainsi, on a une structure des coûts dominée très majoritairement par les coûts fixes.

Il est de même de la salle de cinéma. Dans une salle dimensionnée à 1000 places, quelque soit l’affiche, on se retrouve avec des coûts qui ne varient pas de façon significative quelque soit le taux de remplissage de la salle. Pour rappel,

Profits = Revenus – Coûts

Il est impossible de jouer sur les coûts. On ne peut jouer que sur les revenus, fonction du taux de remplissage.

Les hébergeurs sont dans la même situation. Avec une infrastructure dimensionnée pour accueillir un nombre très important de sites, les hébergeurs font face à des coûts fixes quelque soit le nombre de souscripteurs à leurs offres d’hébergement. Dans ces conditions, il faut maximiser le taux de souscription. Donc si vous ramenez 10 personnes qui souscrivent à l’une des offres de SiteGround et qu’il vous verse 75 USD par vente, c’est considéré comme des coûts de promotion par SiteGround afin de maximiser ses revenus grâce à un taux de souscription adapté au dimensionnement de son infrastructure.

image SiteGround a des serveurs de données répartis sur 3 continents. Ces serveurs génèrent essentiellement des coûts fixes.

Il ne s’agit pas seulement d’avoir un excellent taux de souscription mais de diminuer le taux d’abandon car le but est de maximiser les revenus d’un client sur la durée. Illustrons ce point avec une simulation. Prenons le cas de l’offre la plus basique, l’offre “StartUp”, celle que j’ai choisi et voyons ce que SiteGround y gagne. Autre hypothèse, considérons que les clients qui y souscrivent abandonnent après trois (03) années.  Analysons les différents scénarios en tenant compte du fait que les 47,40 USD de l’offre “StartUp” compte uniquement pour la première année. On est à près de 119 USD chaque année suivante (9,95 USD/mois).

image On peut y voir dans cette capture d’écran que l’offre “StartUp” est de 3,95 USD/mois la première année et 9,95 USD/mois lors du renouvellement de la souscription.

Analysons le scénario avec les hypothèses présentées plus haut : offre “StartUp”, souscription et abandon après trois (3) années.

image

En considérant tous les cas de figure, l’entreprise a une marge conséquente avant imputation des coûts opérationnels et autres charges. Cela ne veut pas dire que l’entreprise sera bénéficiaire mais au moins, compte tenu du dimensionnement de ses serveurs, l’entreprise ne perdra pas des revenus. Pour une illustration de ce dernier point, un avion de 230 places qui décolle avec 70 places, 100 ou 150 places consomme pour le trajet parcouru le même carburant et le personnel à bord est pareil en terme de nombre. Dans ce genre de situation, maximiser les revenus est un impératif.

Il faut noter que le scénario adopté est forcément simpliste puisqu’on peut avoir des clients qui abandonnent après une année, d’autres à 2ans, 3ans, 4ans,….etc. Dans ces conditions, le taux d’abandon par année et par cohorte de clients ayant souscrit la même année est très important pour les revenus de l’entreprise. Ainsi, la qualité du service et du support doivent être irréprochables.

Voilà pour le billet de cette semaine. Au delà de la présentation de mon hébergeur, je voulais partager avec vous une réflexion sur leur business model. Ce n’est pas aussi détaillé que ce que j’ai pu faire avec  Google, Facebook, TwitterApple ou Microsoft . Cela nous donne l’occasion d’y revenir en détail dans les prochaines semaines. En attendant, retrouvons-nous dans une semaine pour un autre billet.


Il n’y a aucun commentaire.

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *