Le concept de business model d’Alexander Osterwalder (7)

building-768815_1280

Nous poursuivons notre série sur la présentation du « business model » suivant le livre bestseller Business Model Generation : A Handbook for Visionaries, Game Changers, and Challengers d’Alexander Osterwalder et Yves Pigneur. La série a été présentée ainsi :

  • Une introduction au concept de « business model »,
  • Une présentation du 1er bloc de ce business model qui est le client,
  • Le deuxième bloc qui porte sur l’offre,
  • Le troisième bloc sur les canaux,
  • Le quatrième bloc sur la relation client,
  • Et le cinquième bloc sur les revenus.

Aujourd’hui, nous allons présenter le sixième bloc qui portent sur les ressources clés.

Tout business model exige des ressources clés. Ces ressources permettent à l’entreprise de créer et d’offrir une proposition de valeur (2ème bloc), d’accéder aux marchés (3ème bloc), de maintenir les relations avec les clients (4ème bloc), et de générer des revenus (5ème bloc). Différentes ressources clés sont nécessaires en fonction du business model.

Les ressources clés peuvent être physiques, financières, intellectuelles ou humaines. Les ressources clés peuvent être achetées ou louées par l’entreprise, ou encore acquises par les partenaires clés de l’entreprise (8ème bloc).

Les questions à se poser sont les suivantes :

  • Quelles sont les ressources clés exigées par nos propositions de valeur?
  • Quelles sont les ressources clés exigées par nos canaux de distribution? Nos relations clients? Nos flux de revenus?

Les ressources clés peuvent être regroupées en plusieurs catégories :

  • Physiques : cette catégorie inclut des actifs physiques comme les sites de production, les bâtiments, les véhicules, les points de vente et les réseaux de distribution. Amazon dispose de gigantesques entrepôts pour les produits dont elle assure la distribution. L’image suivante ressort d’un entrepôt d’Amazon. Pour d’autres images fort intéressantes, se référer au dossier “Inside Amazon” du magazine “MIT Technology Review”.image
  • Intellectuelles : les ressources intellectuelles comme les marques, les brevets, patentes et droits d’auteur, les partenariats, les bases de données client sont des composantes importantes et croissantes d’un business model. Les ressources intellectuelles, bien que difficile à développer, offrent une valeur substantielle lorsqu’elles sont créées avec succès. On peut jeter un coup d’œil avec le graphique ci bas sur le top 10 des récipiendaires de brevets en 2015 aux USA. Fin Décembre 2015, Samsung a trouvé un accord avec Apple pour résoudre le différend de violation de brevet qui les opposait : Samsung devait verser 548 millions de US Dollars à Apple!chartoftheday_4260_top_10_patent_recipients_n
  • Humaines : toute entreprise a besoin de ressources humaines, mais ces ressources sont particulièrement importantes dans certains business models. Par exemple, les entreprises de téléphonie mobile n’ont pas besoin de ressources humaines comme les entreprises qui font dans la distribution… Un cabinet d’expertise comptable n’a pas les mêmes besoins en ressources humaines qu’une entreprise de BTP .    chartoftheday_3585_the_worlds_biggest_employers_n
  • Financières : certains business models exigent des ressources financières et/ou des garanties financières, comme des liquidités, des lignes de crédit ou un pool de stock-options pour recruter des collaborateurs partenaires.  Il est évident que les ressources financières sont au centre : comment avoir les ressources physiques, intellectuelles et humaines sans les ressources financières? Qui acceptera de vous donner ses bâtiments gratuitement? Combien accepteront de travailler bénévolement pour vous? PricewaterhouseCoopers publie régulièrement une étude bien fournie sur la répartition des investissements de sociétés de capital risque (venture capital). Ce est intéressant est la répartition par industrie, qui traduit les secteurs demandeurs et les plus attendus en terme de perspectives et de rentabilité.image

Voilà pour le 6ème bloc. Il nous reste trois (3) blocs : les activités clés, les partenaires clés et la structure des coûts. Vous comprenez donc que le prochain billet portera sur les activités clés.


Il y a 8 commentaires Rejoignez la discussion

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *