Archives du mot-clé Carnet de Lecture

Pourquoi refuser de travailler en groupe?

 

team-386673_1280 Pixabay

J’ai pris le temps de regarder une présentation vidéo  tenue  en Juin 2009 lors des Google I/O, les conférences annuelles organisées par Google. Cette présentation, animée par Brian Fitzpatrick et Ben Collins-Sussman, avait pour titre “The Myth of the Genius Programmer”. Je vous conseille de prendre la peine d’y jeter un coup d’œil, au moins pour les vingt (20) premières minutes. Cette collaboration les a amené à la publication d’un livre en 2015 qui reprend le thème principal de cette présentation : “Debugging Teams, Better Productivity through Collaboration”. Quel est le point principal abordé par cette présentation?

Chaque personne veut secrètement être vue ou passée pour un génie, ou quelqu’un d’exceptionnel…Et cela a un impact fort sur plusieurs domaines de la vie.

Déjà à l’école, la situation n’est pas meilleure. On trouve nombre de personnes qui rebute le travail en groupe et même lorsque travail en groupe il y’a, celui qui estime avoir fait ou contribué en grande partie à l’établissement d’un rapport souhaite le présenter devant l’auditoire, même si ses qualités médiocres de présentateur sautent aux yeux…J’ai même vécu des tensions lors de la mise en page de la première de couverture où il faut marquer les noms des membres du groupe : certains attachent une très grande importance au rang. Ils n’apprécient pas que vous mettiez leurs noms en dessous de ceux qu’ils estiment avoir le moins contribué, ou ils souhaitent que l’ordre de placement des noms corresponde à la contribution effective de chacun au travail de groupe. Ça, c’est pour l’école. Continuer la lecture de Pourquoi refuser de travailler en groupe? 

Que retenir du rapport “Internet Trends 2016” de Mary Meeker

 

image

Depuis la sortie du très attendu et acclamé rapport “Internet Trends 2016” de Mary Meeker en Juin 2016, le fichier PDF trainait dans un dossier de mon disque dur et à chaque fois que je l’ouvrais, je n’arrivais pas à le terminer puisqu’on a quand même 213 pages à ingurgiter. Ce week-end donc, j’ai entrepris de lire le rapport entier et je vous livre mes impressions avec quelques extraits, notamment au niveau des graphes, contenus dans ce rapport.

Ce rapport est découpé en 8 parties, 8 parties qui tracent les 8 tendances soutenues par Mary Meeker qui portent sur :

  • Internet,
  • La situation macroéconomique à l’échelle globale,
  • La publicité et le commerce,
  • La réinvention de la communication,
  • La réinvention de l’interface homme-machine et du transport.
  • La Chine,
  • Les données publiques / privées des entreprises,
  • Les questions de vie privée liées aux données.

En clair, ces 8 points sont balayés à coup de courbes, statistiques, schémas et annotations pour soutenir les tendances pointées. On peut contester tel ou tel point du rapport mais le mérite d’un tel rapport est de donner une perspective globale des actions des différents acteurs d’Internet qui peuvent paraitre isolées de prime abord mais s’inscrivent dans une stratégie bien huilée.

Que retenir de ce rapport ?

Hors Chine et Inde, on observe un ralentissement de la croissance du nombre d’utilisateurs d’Internet. La croissance est continue en Inde avec un taux de pénétration de 40% en une année, entre 2014 et 2015. On peut ainsi comprendre pourquoi Facebook en 2015 avait lancé son opération Internet.org en Inde avec la mission de permettre aux plus pauvres de se connecter gratuitement à un certain nombre de services de base…

Bien que l’initiative soit louable, cela n’a pas empêché certains de voir en cela un pas stratégique pour occuper le marché indien porteur et prometteur. J’ai abordé ce point en détail dans mon billet sur le business model de Facebook. Google a emboîté le pas de Facebook avec une autre approche en signant un partenariat avec la principale entreprise indienne  de transport ferroviaire, Indian Railways, pour offrir le wifi haut débit dans les stations et gares.  Apple compte ouvrir ses premières boutiques en Inde. Autre chose, plus de 25% des 233,7 milliards US dollars de revenus d’Apple en 2015 proviennent de la Chine… Donc on observera beaucoup de mouvements de grandes entreprises d’Internet en direction de l’Inde et de la Chine.

Il n’y a pas seulement ralentissement du nombre d’utilisateurs d’Internet hors Chine et Inde. Le même ralentissement s’observe sur le marché des Smartphones, mais avec des disparités marquées géographiquement où on a des taux de croissance de 52% pour la zone Asie-Pacifique. Android continue de dominer le marché des Smartphones avec plus de 80% de part de marché. Apple tourne autour de 15%. MICROSOFT qui a tant réussi sur le marché du PC en imposant son système d’exploitation Windows a visiblement échoué avec les Smartphones et tablettes malgré le rachat pompeux de Nokia…Néanmoins, Microsoft ne s’avoue pas vaincu avec le lancement de Windows 10 (qui fonctionne sur tous les appareils) et de Continuum

La publicité est le modèle économique de base d’Internet. Je l’avais démontré dans mon essai “Comprendre le ciblage publicitaire sur le web”. La publicité se porte très bien selon le rapport de Mary Meeker. Par exemple, aux USA, on a une légère croissance de la publicité en ligne de 20%, taux annuel moyen qui masque les 5% de croissance annuelle pour la publicité sur desktop et 66% pour le mobile! C’est conforme avec les habitudes où le Smartphones sont actuellement le principal canal d’accès à Internet. Pas étonnant donc que 76% de cette croissance soit capturée par Google et Facebook. Le potentiel pour la publicité sur mobile est vaste compte tenu du décalage entre le taux de pénétration du mobile et l’allocation des revenus publicitaires entre médias.

image Source : Internet Trends 2016, page 45.

Que voit-on pour le cas des Etats-Unis? Qu’il existe déjà un déphasage entre le temps consommé des médias et les dépenses publicitaires à eux alloués. Par exemple, la télévision reçoit 39% de dépenses publicitaires pour une audience relative de 36% par rapport à l’ensemble des médias. On passe de plus en plus de temps sur le mobile, nos téléphones et Smartphones, qui ne reçoivent que 12% de publicité avec une consommation de près de 25%. Ce qui pousse à une estimation d’un creux de près de 22 milliards US dollars d’espaces publicitaires à combler…Seulement, l’évolution du adblocking (blocage publicitaire) pourrait doucher cet enthousiasme.

image Source : Internet Trends 2016, page 47.

Le commerce a évolué depuis des millénaires passant des étales, des échoppes, aux marchés. Et puis d’autres espaces sont venus se greffer comme les magasins, les boutiques, les chaines de discount, les supermarchés, les centres commerciaux, les hypermarchés et autres.  Continuer la lecture de Que retenir du rapport “Internet Trends 2016” de Mary Meeker