Archives du mot-clé Créer Un Blog

Le GUIDE « PROENTREPRENEUR » pour écrire et publier VOTRE LIVRE à AMAZON KDP

A la différence de nombre de guides que vous trouverez sur Internet, ce guide est adressé précisément au proentrepreneur. J’ai déjà eu l’occasion dans CET ARTICLE d’expliquer ce qu’était un proentrepreneur, un professionnel, un employé qui entreprend sur le web. C’est pour cela que ce guide est justement titré « Le GUIDE « PROENTREPRENEUR » pour écrire et publier VOTRE LIVRE à AMAZON KDP« . Nous, proentrepreneurs, n’écrivons pas les livres comme les autres et vous allez voir pourquoi dans cet article.

Je l’ai dit et redit qu’entreprendre sur le web était moins pénible lorsque vous aviez un emploi.  Vous pouviez tester vos idées, vos projets, expérimenter sans mettre en danger vos revenus, votre maison, votre emploi ou votre famille.

Lorsque vous êtes employé, le premier produit, le produit le plus accessible pour démarrer votre entreprise sur Internet est le LIVRE. Après tout, vous avez des connaissances, une expérience, une expertise sous utilisée en entreprise, vous avez des livres en VOUS mais vous n’avez pas le temps de poser tout sur écrit. Le livre vous servira donc de support pour révéler aux yeux du monde votre expertise. Cela vous servira de tremplin pour une carrière de consulting ou de coaching, ou encore pour proposer d’autres produits et services. Libre à vous. Mais pour arriver à un livre, les proentrepreneurs recourent à une méthode RÉVOLUTIONNAIRE que nous allons voir.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI…

Peut-on ENTREPRENDRE SUR LE WEB tout en étant EMPLOYÉ ?

OUI.

On peut entreprendre sur le web tout en étant employé. Je l’ai démontré dans une publication précédente que vous pouvez lire ICI.

Fin de cet article ? NON.

Alors, qu’allons nous alors aborder ICI ?

Ce que nous avons constaté une fois ce site lancé, cette révolution lancée.

Le problème n’est pas que nos amis proentrepreneurs doutent. Ils ont des compétences, des savoirs, de l’expérience, de l’expertise et ils savent qu’il est possible qu’ils entreprennent sur le web tout en étant employé.

Le problème est de gérer les deux casquettes : la casquette d’employé et la casquette de web entrepreneur. Comment s’organiser ? Comment se préparer ?

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI…

Qui est PROENTREPRENEUR ?

Tout le monde connait Harry Potter, la série littéraire écrite par J.K. Rowling qui comprend sept (07) romans dont les ventes cumulées sont estimées à près de 420 millions d’exemplaires. Cette série a fait l’objet d’une adaptation au cinéma avec 8 films sortis qui ont rapporté plus de 8 milliards de US dollars ; non sans compter de nombreux produits dérivés comme des parcs d’attraction, des jeux vidéo, jeux de société, …etc. On a vite fait de titrer que J.K. Rowling est la première écrivaine milliardaire.

Ce qu’on oublie de préciser, c’est que le premier roman de la série a été publié en 1997. Et avant 1997, J.K. Rowling avait une vie, elle n’était pas la romancière tant vantée et connue. De 1986 à 1990, elle travaille comme secrétaire bilingue au service de recherche d’Amnesty International, avant de chuter à la Chambre de Commerce de Manchester.  Licenciée la même année, elle reprend du service avec un poste de professeur d’Anglais à Porto au Portugal.

L’écriture de Harry Potter commence dès 1990. Donc, tout en occupant son poste, elle mettait son temps libre au service de ce projet qu’elle mûrissait bien avant 1990. Le roman est achevé en 1995 et après avoir essuyé de nombreux rejets de la part d’éditeurs (une douzaine), il est finalement publié en 1997.

Bien qu’ayant démarré timidement, les ventes suivent très rapidement et le roman finit par remporter des distinctions, entre autres le British Book Awards et le Children’s Book of the Year. Fort de ce succès, J.K. Rowling quitte l’enseignement pour se consacrer à plein temps à l’écriture.

Vous croyez cette trajectoire exceptionnelle ? Il n’en est rien. Cela relève plus de la norme que de l’exception. Faites une recherche sur Internet et vous allez remplir des pages et des pages d’auteurs de livres ou romans à succès ayant commis leur premier roman tout en étant employé. Haruki Murakami ? Gérant de bar. Stephen King? entre autres concierge, pompiste. Agatha Christie ? Pharmacienne. Le poète T.S. Eliot ? employé de banque, Franz Kafka? employé dans une compagnie d’assurance. Je pourrai faire une longue liste, d’Arthur Conan Doyle (chirurgien) qui en mis en selle le personnage connu de Sherlock Holmes dans ses romans, en passant par Georges Orwell qui était officier de police puis journaliste, pour terminer par les auteurs modernes qui font la une avec des bestsellers.

Elle sera bien longue cette liste mais il faut savoir que ce modèle où on combine à la fois travail et passion, où l’assurance de revenus stables et réguliers nous offre le matelas de sécurité pour s’essayer à d’autres activités et prendre des risques mesurés, il n’est pas limité aux écrivains. Les artistes musiciens emploient aussi ce modèle et on trouve plein d’exemples. Mick Jagger, Elvis Presley, Fergie (Black Eyes Peas), Madonna, Gwen Stefani, Kanye West, Beyonce, Jon Bon Jovi, …etc. La liste aussi ici est bien longue.

Lorsque vous parcourez les biographies de ces écrivains et artistes célèbres, on parle peu de l’avant moment de gloire. Tout au plus, on vous assomme avec une anecdote comme quoi “elle aurait commencé le chant à 3 ans”, “son papa lui a offert une guitare”, …etc. Lorsque vous allez au-delà et vous levez le voile, vous verrez que nombre d’entre eux avaient une activité rémunératrice, que ce soit un emploi à temps plein ou de petits boulots saisonniers.

Ne savez pas qu’Einstein dont la fiche biographique mentionne “physicien théoricien” était “examinateur de brevets” au Bureau de Propriété Intellectuelle de Berne lorsqu’il publiait la série d’articles qui allait révolutionner la physique et lui valoir un Prix Nobel de Physique en 1921 ? Il a été employé.

Ces exemples peuvent être tirés par les cheveux mais le but est de vous montrer que ce modèle ne date pas d’aujourd’hui. Un revenu permanent et stable nous met à l’abri d’une bonne partie des vicissitudes de la vie quotidienne et nous offre la possibilité, à des heures libres, de porter nos projets personnels, de les laisser mûrir, de prendre le temps de les travailler….

Seulement, les choses ont changé avec le web qui a étendu ce modèle.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT ICI…

 

Tremblez mais osez!

Ma dernière publication remonte à Août 2017.

Bientôt un an que je semble absent du web, que mon blog n’est plus animé par les publications régulières.

En réalité, je n’étais pas absent. A chaque nouvelle année, nouveau projet, nouvelle expérimentation.

J’ai donc décidé de passer à la vitesse supérieure avec un nouveau projet que vous pouvez apprécier en cliquant ICI.

Ce projet est une magnifique expérience et j’ai tellement appris durant cette longue journée. Et je continue d’apprendre puisque je travaille encore sur d’autres volets.

Il résume tout ce que j’ai appris.

Alors, comment est né ce projet ?

J’ai juste constaté que contrairement à tout ce qui est écrit sur le web, on pouvait bien entreprendre sur le web tout en étant employé.

C’est possible de le faire.

Et c’est même recommandé. Vous ne mettez pas en danger vos revenus, votre famille.

Si vous avez l’habitude de lire mon blog, vous saurez que j’ai toujours ramé à contre-courant du mot d’ordre d’une bonne partie de la blogosphère francophone : « Quittez votre emploi pour créer votre blog« . J’ai toujours trouvé ce mot d’ordre tellement stupide.

Mais il fallait aller au delà de ma colère et proposer quelque chose : c’est le point de départ de Proentrepreneur.

Beaucoup reste à faire mais j’estime que j’ai fait le plus difficile : COMMENCER. Je n’ai pas voulu être ce que  Noah Kagan appelle les “Wantrepreneurs”, les personnes qui rêvent de démarrer une entreprise “un jour” mais finissent par ne rien faire.

J’ai tremblé mais j’ai osé.

C’est le message principal de ce projet : vous inviter à aller au delà de vos peurs et vous lancer.

C’est aussi le résumé de mon parcours. Et je ne souhaite pas être seul. Jetez un coup d’œil à ce projet en cliquant ICI.

Tremblez mais osez.

Revue de l’année 2016 et programme pour 2017

new-year-1940308_640

Il est courant pour les blogueurs après une année, de faire un bilan de l’année écoulée et de tirer les conséquences qui s’imposent. Ce billet ne déroge pas à la tradition.

Le dpetga a édité et publié 50 billets en 2016. Cela fait en moyenne un article par semaine. Entre les occupations quotidiennes, le boulot et le blogging, cela fait une moyenne acceptable mais il n’est pas question ici de se réjouir d’un tel chiffre au regard de l’audience du blog en 2016 :

stat dpetga

On peut constater que le blog est peu visité : 1 364 vues pour 723 visiteurs en un (01) an. Il est important, lorsqu’on pose une action, de s’assurer toujours du « feedback », du retour. Et mesurer les résultats de ses actions est nécessaire.

Le niveau bas de l’audience du blog invite à s’interroger sur la stratégie du contenu. Est-ce que les billets publiés sont distribués dans une multitude de thèmes qui diluent la cohérence du blog ? Pour y répondre, abordons la distribution des 50 billets publiés par thème. Nous avons ainsi comme thèmes pour les billets publiés :

  • Le business model : ce thème regroupe les billets publiés sur le business model, concept importé du livre d’Alexander Osterwalder. Le business model est une représentation simplifiée de la façon dont les entreprises gagnent de l’argent. Après une présentation du modèle, j’ai poursuivi avec les applications de ce modèle sur plusieurs entreprises comme Google, Microsoft, Apple, Twitter  ou Facebook.. 18 (dix-huit) articles ont ainsi été publiés sur ce thème.
  • La création de blog : ce thème regroupe les billets issus de mon expérience dans le blogging. Créer un blog est une aventure très enrichissante. Cela a rendu mes heures libres moins ternes et je vous conseille de tenter l’aventure si vous ne l’aviez pas déjà fait. Près de 14 (quatorze) billets ont été publiés sur ce thème.
  • Ecrire un livre : ce thème a regroupé les billets issus de mon expérience dans la publication de livres. Comme vous le verrez dans les bannières figurant à droite de ce blog, j’ai publié quelques livres et j’ai pu les mettre en vente sur Amazon. C’est un long chemin sinueux que j’ai parcouru pour y arriver. Je voulais juste comprendre le processus. Et de cette expérience est ressortie 3 (trois) billets.
  • Développement personnel : ce thème regroupe des réflexions personnelles issues de l’observation ou de l’expérience.  Le contraste des mondes, entre le milieu éducatif où on cultive le sérieux, la rigueur et la discipline, et le monde professionnel où la vertu n’est qu’un vernis qui masque les ambitions des uns et des autres, offre un terreau fertile à l’observation.  14 (quatorze) billets ont été publiés sur ce thème.
  • Carnet de Lecture : ce thème était censé regroupé toutes les notes de lecture de livres. Bien que disposant de nombreuses notes, je n’ai publié qu’un (01) seul billet sur ce thème. C’est l’un des thèmes qui sera musclé en 2017.

Voilà pour la distribution des billets par thème. La multitude de thèmes de recherche qui draine les visiteurs du blog prouve que ce blog n’a pas encore une identité pour les moteurs de recherche… Continuer la lecture de Revue de l’année 2016 et programme pour 2017 

Le chemin de croix de l’indépendance financière

 

railway-1245906_1280 by Pixabay

Cela fait plus d’un mois que je patauge à gauche et à droite, incapable de produire un seul billet pour ce blog. Serais-je atteint de procrastination? Loin de là.

J’ai entrepris, comme tous les blogueurs, de m’adonner à une simple expérience pour savoir si c’était aussi facile de gagner de l’argent sur Internet comme cela est présenté dans plusieurs annonces de blogueurs professionnels. Et lorsque je parle de gain, il ne s’agit pas de quelques sous mais de réels gains à l’image de stars du blogging qui donnent le tournis, à l’exemple de Pat Flynn de SmartPassiveIncome

image Plus 1,6 millions USD sur les 12 derniers mois et 147 427 USD en Août 2016. Pat Flynn de SmartPassiveIncome a mis la barre très haute en matière de gain d’argent sur le web pour un blogueur professionnel.

ou de John Lee Dumas de EOFIRE

image John Lee Dumas d’EOFIRE n’est pas en reste puisqu’il a gagné près de 196 324 USD seulement pour le mois d’Août 2016. Et l’historique laisse songeur.

Premier arrêt de mon chemin de croix : je reviens à l’article publié dans ce blog sur la stratégie des blogueurs professionnels. Dans ce billet, j’avais présenté la stratégie d’offre graduelle de produits de plusieurs blogueurs et modélisée parfaitement par Robert Skrop dans son livre “The Official Get Rich Guide to Information Marketing”. Le schéma extrait de ce livre résume cette stratégie.

imageLe “Information Marketing Business PyramidTM de Robert Skrop, Une pyramide qui illustre la stratégie de monétisation des contenus.

La pyramide comporte une base et un sommet. La base élargie de la pyramide traduit la cible en terme de nombre d’acheteurs potentiels. Ainsi, plus on monte dans la pyramide, plus la cible du produit se rétrécit, la niche est plus réduite. De plus, plus la niche se réduit, plus le prix est élevé. Il y a huit (8) niveaux à cette pyramide et nous allons partir de la base au sommet pour expliquer. Nous avons ainsi : Continuer la lecture de Le chemin de croix de l’indépendance financière 

Comment j’ai choisi l’hébergeur de ce site

 image

Lors de la création de ce blog, je cherchais un hébergeur  WordPress fiable et sûr puisque j’avais déjà expérimenté la version gratuite de WordPress et muni des enseignements (retours d’expérience), je souhaitai m’engager dans une voie solo, avec plus de liberté dans la configuration pour le blog.

Après moult recherches, j’ai opté pour SiteGround comme hébergeur, malgré les recommandations pour BlueHost qu’on retrouve chez plusieurs blogueurs. J’ai choisi d’ignorer ces recommandations et de me concentrer sur les forums et commentaires des lecteurs de ces blogs et sites de recommandations. Je savais pertinemment que les recommandations de nombre de blogueurs étaient intéressées (par l’affiliation) et que le moyen le plus sûr d’avoir une idée des mérites d’un hébergeur était de prendre le temps pour balayer les commentaires d’utilisateurs anonymes et parcourir les forums.  C’est donc au terme de ce processus que j’ai choisi SiteGround. Et ce choix a été judicieux puisque SiteGround vient d’être recommandé officiellement par WordPress. Cela confirme que mon approche de recherche  était fondée, puisque je l’ai faite il y a un an, bien avant la recommandation officielle de WordPress.

Après le choix, je me lance dans la partie tarifaire car j’avais aussi une contrainte de budget. Pour un site personnel qui vise plus à l’expérience qu’au sérieux (ou si vous voulez au gain), ma préoccupation était de minimiser les coûts. Donc je tombe sur ceci :

image

Alors naturellement mon choix se porte sur le plan tarifaire le plus accessible, le “StartUp”…Avec ce plan, j’ai tout ce que j’ai besoin : un site web, un nom de domaine, 10Go, WordPress intégré,…etc.

image

 

Je ne me pose pas de question et je m’engage… Continuer la lecture de Comment j’ai choisi l’hébergeur de ce site 

Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent

 

Secret des Blogueurs Qui S'enrichissent, Le - Duverger PETGA

Lorsque je me suis lancé dans le blogging, je n’avais aucune orientation sur ce qu’il fallait faire ou ne pas faire, ce qu’il fallait faire prioritairement ou accessoirement. Dans cette situation, je tanguais dans tous les sens en procédant par essais et je vous avoue, c’est la meilleure école. Dans tous les cas, j’ai mis sous écrit le résultat de toute cette aventure.

Avant de créer un blog, je vous conseille de lire les billets suivants :

Autre chose, prenez la peine de lire le dernier livre de Steven Pressfield, NOBODY WANTS TO READ YOUR SH*T, très important si vous voulez gagner de l’argent en bloguant. Le titre du livre même est évocateur, traduit de ma part par “Personne ne veut lire votre merde”. Ce livre, librement téléchargeable, vous rappelle un certain nombre de préalables que j’ai connu durement en me confrontant au marché. Lorsque j’ai publié mon livre en 2014, je croyais que la puissance des idées devait me dispenser de la promotion, qu’un livre bien fouillé et écrit se suffisait à lui seul. J’ai pu constaté moi même les limites de cette approche quand je n’ai pas vu les ventes venir. Vous devez penser à la promotion de votre livre avant d’écrire la première ligne du livre. Je vous conseille vivement de lire ce livre de Steven Pressfield, NOBODY WANTS TO READ YOUR SH*T.

J’aurai l’occasion de vous proposer plus tard en libre téléchargement une version compilée de ces articles au format PDF et ePUB.


La stratégie des blogueurs professionnels (6)

Secret des Blogueurs Qui S'enrichissent, Le - Duverger PETGA

Nous terminons aujourd’hui avec la série de six (06) articles liés aux mises à jour de mon livre publié en Juin 2014 sur Amazon KDP (Kindle Direct Publishing) titré “Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent”.

Pour résumer, nous avions dit que la différence entre les blogueurs professionnels et les blogueurs amateurs se trouvait dans le fait que les premiers concevaient leur succès à travers cinq (5) étapes modélisées par David McClure :

  1. L’acquisition : il s’agit ici d’attirer les visiteurs du blog à travers les différents canaux d’accès au web, à l’exemple des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.
  2. L’activation : ici, il s’agit de frapper l’esprit du visiteur dès sa première visite du blog, de créer une excellente expérience utilisateur.
  3. La rétention : ici, il s’agit de faire revenir le visiteur sur le blog, qu’il le visite plusieurs fois.
  4. La référence : ici, il s’agit d’établir de l’autorité sur le visiteur, afin qu’il fasse de la recommandation de votre blog sur un domaine donné, qu’il reconnaisse en vous une source fiable et experte dans ce domaine.
  5. Le revenu : à cette dernière étape, il s’agit de définir une stratégie de monétisation du comportement du visiteur.

C’est à travers ces différentes étapes que les blogueurs professionnels actuels obtenaient des revenus conséquents.

Après une brève introduction, nous avons décortiqué l’acquisition, l’activation, la rétention et la référence. Aujourd’hui, nous allons aborder la cinquième et dernière étape qui est le revenu.

Vendre est difficile, c’est une activité difficile. Il s’agit de persuader un individu qu’il bénéficiera d’un plus, d’une valeur ajoutée en acquérant votre produit. Vous présentez les bénéfices à retirer de votre produit avant qu’il ne soit consommé : vous lui faites une promesse. “Prenez ceci et après cela, vous ne serez plus comme avant...” est le message martelé mais le consommateur actuel est bombardé sans cesse de pareils messages de la part d’autres produits concurrents. Et il faut suffisamment d’arguments pour convaincre quelqu’un de casser sa tirelire pour votre produit.

Revenons au thème de ce livre : le secret des blogueurs qui s’enrichissent. Evidemment que le secret du blogueur qui s’enrichit est, en plus d’appliquer les 4 précédentes étapes, de proposer des produits à ses lecteurs ou visiteurs. Ainsi, un blogueur professionnel se demande quels produits vendre? Une fois ayant arrêté quel produit vendre, il va falloir monter une page de vente. C’est sur cette page que vous allez présenter votre produit et ses bénéfices, essayez de convaincre un visiteur ou lecteur de la valeur ajoutée de votre produit. Ensuite, il vous faudra faire la promotion de votre produit. En arrière-plan de cette démarche, il faudra penser aux moyens de paiement de votre produit disponibles dans votre blog : c’est un sujet sensible depuis les détournements de cartes sur le web. Un faux pas sur ce point et vous avez des freins importants à la vente de votre produit. Il faut aussi penser l’optimisation de votre taux de conversion : ici, vous améliorez votre site pour booster les ventes. Nous terminerons cette étape en abordant d’autres formes de monétisation : la proposition de produits à la vente n’est pas la seule forme de monétisation. Il en existe d’autres qui rapportent souvent autant qu’un produit.

Quels produits vendre à vos lecteurs et visiteurs ?

C’est une question qui taraude plusieurs blogueurs : quels produits vendre? Et rapidement après une recherche et quelques coups d’œil chez vos concurrents ou amis blogueurs, vous constatez que certains publient des livres (ebooks), proposent des cours de formation, des services de consulting, des applications, des souscriptions et abonnements,…etc. Les blogueurs rivalisent d’imagination pour les produits à proposer.

Mais il y a les malins et les plus malins qui ne font pas une fixation sur un produit à vendre mais conçoivent une offre de produits : ils font une segmentation de leur marché. Clairement, ils s’appuient sur l’hypothèse que tous les lecteurs et visiteurs du blog n’ont pas la même attente par rapport à un produit : il y a ceux qui préfèrent un ebook, d’autres des cours de formation, et d’autres un coaching personnalisé, un accompagnement personnalisé. Et parfois même, certains lecteurs sont prêts à acquérir tous ces produits à la fois. Continuer la lecture de La stratégie des blogueurs professionnels (6) 

La stratégie des blogueurs professionnels (5)

 chess-982260_1280

J’ai entrepris de publier en série de six (06) articles avec mises à jour mon livre publié en Juin 2014 sur Amazon KDP (Kindle Direct Publishing) titré “Le Secret des Blogueurs Qui S’enrichissent”.

Pour résumer, nous avions dit que la différence entre les blogueurs professionnels et les blogueurs amateurs se trouvait dans le fait que les premiers concevaient leur succès à travers cinq (5) étapes modélisées par David McClure :

  1. L’acquisition : il s’agit ici d’attirer les visiteurs du blog à travers les différents canaux d’accès au web, à l’exemple des moteurs de recherche et des réseaux sociaux.
  2. L’activation : ici, il s’agit de frapper l’esprit du visiteur dès sa première visite du blog, de créer une excellente expérience utilisateur.
  3. La rétention : ici, il s’agit de faire revenir le visiteur sur le blog, qu’il le visite plusieurs fois.
  4. La référence : ici, il s’agit d’établir de l’autorité sur le visiteur, afin qu’il fasse de la recommandation de votre blog sur un domaine donné, qu’il reconnaisse en vous une source fiable et experte dans ce domaine.
  5. Le revenu : à cette dernière étape, il s’agit de définir une stratégie de monétisation du comportement du visiteur.

C’est à travers ces différentes étapes que les blogueurs professionnels actuels obtenaient des revenus conséquents.

Après une brève introduction, nous avons décortiqué l’acquisition, l’activation et la rétention. Aujourd’hui, nous allons aborder la quatrième étape qui est la référence.

C’est le Saint Graal du blogging. Acquérir de l’autorité sur un thème donné. En clair, après avoir réussi à transformer de simples visiteurs en lecteurs, ces lecteurs vous identifient comme une source sûre et fiable pour un thème donné : ils peuvent citer votre blog et vos articles sans paraitre ridicules. C’est un travail de longue haleine qui peut prendre des mois voire des années et on ne l’obtient que par la qualité constante de contenus publiés. Vous observez facilement votre percée en termes de référence et d’autorité par l’augmentation de liens externes dirigés vers votre blog ou articles de votre blog et le partage dans les réseaux sociaux : vos articles sont de plus en plus cités et recommandés.

Observer un tel phénomène invite un blogueur professionnel à ne pas adopter un comportement passif. Il faut passer à l’offensive et agir afin de pérenniser sa position : n’oubliez surtout pas que rien n’est acquis. Des blogueurs célèbres ont vu leur audience tarir car ils croyaient tout acquis.

Comment passer à l’offensive? L’offensive se fait par :

  • La mise en place d’une lettre d’information, ou newsletter, hebdomadaire ou mensuelle qu’on enverra directement dans les boites mail de nos abonnés lecteurs,
  • La mise en place un flux RSS afin que les lecteurs qui disposent d’un lecteur de flux RSS puissent effectuer une veille sur votre blog,
  • Enfin, pour tenir compte du rôle actuel des réseaux sociaux, suivre et commenter l’activité des réseaux sociaux liée aux articles les plus populaires ou les plus partagés.

Mettre en place une newsletter

Mettre en place une newsletter (ou lettre d’information), c’est créer une communauté. Vous souhaitez échanger, informer votre communauté lors de nouvelles publications, de changement de stratégie, de préparation d’un livre ou même de différents articles ou actualités publiés sur le web liés au thème du blog qui pourraient les intéresser. Continuer la lecture de La stratégie des blogueurs professionnels (5)